MDR1: Introduction
 MDR1 - Danger
 Tests de dépistage
 Races concernées
Collie online - Le Colley - MDR1 - Mise à jour: 17/12/2016 - 21:58

Notification du 31/10/2012 (Spiraphar), cliquez ici
Notification du 14/08/2011(Comfortis), cliquez ici
Notification du 04/08/2011 (Flagyl), cliquez ici
Notification du 14/11/2010 (Emeprid), cliquez ici
Cette page existe en version mobile

17/10/2013 Et si Collie online était lui aussi reconnu d'utilité vétérinaire ?

Le dossier MDR1 de Collie online reconnu par les professionnels de santé animale lors du congrès annuel organisé à Paris du 5 au 7 avril 2013 par l'AFVAC (Association française des vétérinaires pour animaux de compagnie). Un congrès de haut niveau en partenariat avec les majors de la santé animale.

Un exposé des Dr Arnaud Muller et Eric Guaguère sur les particularités thérapeutiques raciales, et principalement consacré à MDR1, reconnait l'excellence de nos travaux:
"Le site collie-online.com présente une remarquable revue des données actuelles sur la mutation MDR1 et la P-gp, ainsi que la possibilité d’imprimer des étiquettes d’avertissement à intégrer dans le carnet de santé du chien."

Le résumé du congrès - sujet MDR1 pages 20 à 24 | 17/10/2013

 

 

 

MDR1 et la sensibilité médicamenteuse chez le Colley et 10 races proches*.

* (Colley, Berger Australien et miniature, Bergers Blanc Suisse, Shetland, Old English Sheepdog, Longhaired Whippet, McNab, Silken Windhound, English Shepherd, Wäller)

 

Les médicaments qui peuvent passer la barrière hématoméningée en cas de déficience du gène MDR1 sont nombreux. Les plus connus pour être dangereux chez nos chiens sont l'ivermectine (antiparasitaire) et le lopéramide (antidiarrhéique) commercialisé sous le nom d'Imodium ou de Lopéral. Il ne faut surtout pas les utiliser chez les Colleys et les races concernées par la mutation MDR1.

La protéine P-glycoprotéine est un transporteur médicamenteux qui véhicule les molécules chimiques des médicaments. Si, dans leur majorité, les molécules utilisant la protéine P-glycoprotéine codée par le gène MDR1 sont connues, toutes ne sont pas pour autant dangereuses pour nos animaux..

Sont listées ci-dessous les molécules qui utilisent cette protéine. Certaines sont connues et dangereuses (en rouge). D'autres doivent faire l'objet de précautions, notamment lors d'une anesthésie. Et d'autres, bien que pouvant être suspectées de nocivité chez un animal homozygote ou même seulement hétérozygote pour MDR1, n'ont été l'objet d' aucun rapport médical d'accident ou d'intolérance. Le doute subsiste donc à leur sujet.
Une université de l'Etat de Washington dresse un état de la situation en se basant sur les rapports émis à ce sujet par les services de santé. Nous avons réalisé une synthèse des données publiées par ces sites et disponibles sur internet, et en classant les produits incriminés selon leur degré de dangerosité. De nouvelles molécules sont, depuis, venues s'ajouter à cette liste. Citons l'Emodepside (Profender) ou le Métoclopramide (Emeprid) pour les plus récentes.

Nota:
Compte tenu de l'évolution permanente et rapide de l'environnement pharmacologique, Collie-online ne saurait être tenu pour responsable de conséquences, dommageables ou non, résultant d'une information diffusée sur le site qui serait erronée, obsolète, pas à jour ou absente, voire d’une mauvaise compréhension de l’information par le lecteur.

 

 Ce tableau est disponible en version téléphone portable Tableau mis à jour le 12/08/2011
  Molécule Commentaire
Molécules dangereuses, ou pouvant l'être avec MDR1:


Ivermectine [9]
agent antiparasitaire


Doramectine [7]

Abamectine

1ère génération de lactones macrocycliques (molécules anti-parasitaires) isolées à partir des produits de fermentation d'un actinomycète (champignon microscopique): Streptomyces avermitilis.
L'ivermectine causera la toxicité neurologique chez les chiens qui sont homozygotes pour la mutation MDR1 (- / -) et peut être toxique chez les chiens qui sont heterozygotes pour la mutation (+ / -).
Font partie de la même famille, l'Abamectine, la Doramectine, l'Eprinomectine
Ces molécules ne doivent pas être données aux chiens concernés par la mutation MDR1: homozygotes mutés (-/-) ou hétérozygotes (+/-).
La Sélamectine fait également partie de cette famille mais est sans danger grâce à sa fabrication semi-synthétique . (voir plus bas pour cette dernière)

Loperamide
(ImodiumTM ; lopéral)

agent antidiarrhéique [6]
[Rapport de pharmacovigilance]
Cette drogue causera la toxicité neurologique aux doses normales de traitement de la diarrhée chez les chiens ayant la mutation MDR1.
Cette molécule ne doit pas être donnée aux chiens concernés par la mutation MDR1: homozygotes mutés (-/-) ou hétérozygotes (+/-).


Emodepside (*)
(Profender)

agent antaparasitiaire, nématocide
L'Emodepside est une molécule issue d'un champignon Mycelia sterilia appartenant à la microflore de Camélia japonica. Synthétisée et brevetée en 1997, elle sera commercialisée à partir de décembre 2005 par Bayer sous forme d'un spot-on pour chats du nom de Profender (association du nématocide Emodepside avec le cestodicide Praziquantel).
L'Emodepside est un substrat pour la glycoprotéine P synthétisée par le gène MDR1. Cela signifie que l'Emodepside interagit avec MDR1.
Profender en fait mention dans sa notice d'utilisation:
L'utilisation chez les chiennes gestantes ou lactantes n'est pas recommandé.
Chez les Colleys mutants pour mdr1 (-/-), la marge de sécurité semble moins importante comparée au reste de la population canine, avec des
tremblements modérés et transitoires et/ou de l'ataxie occasionnellement observés après administration de 2 fois la dose recommandée.
La prise de nourriture peut augmenter l'incidence et l'intensité de ces symptômes de surdosage, et occasionnellement des vomissements peuvent survenir. Il n'y a pas d'antidote spécifique connu.

De plus, les conditions d'utilisation sont très strictes:
Administrer uniquement à des chiens à jeun. Par exemple, une nuit de jeûne est recommandée si le chien doit être traité dans la matinée. La nourriture peut être donnée 4 heures ou plus après l'administration du traitement. La prise de nourriture peut augmenter l'incidence et l'intensité des symptômes de surdosage.
En conséquence, et en raison de:
-La tolérance sur la marge d'utilisation très faible: seulement 2 fois la dose;
- des conditions très strictes d'utilisation;
- une molécule qui interagit avec MDR1.
Cette molécule ne doit pas être donnée aux chiens concernés par la mutation MDR1: homozygotes mutés (-/-) ou hétérozygotes (+/-).

Milbemycine (*) [2]
agent antaparasitiaire
(Milbemax, Interceptor, Sentinel, Program)

Moxidectine (*) [3]
agent antaparasitiaire employé chez les bovins, ovins, équins

 

Les milbémycines correspondent à la seconde génération de lactones macrocycliques à activité andotectocide. Elles comprennent la moxidectine obtenue par modification chimique de la némadectine. La moxidectine est utilisée chez les bovins, ovine et equins.
La milbémycine oxime est produite par fermentation de streptomyces hygroscopius et entre dans la composition d'antiparasitaires pour les chiens et les chats.
Cette molécule est décrite pour être sûre si elle est scrupuleusement utilisée aux doses prescrites. Le fabriquant du Milbémax le précise dans la notice accompagnant le produit. Il faut donc utiliser ce produit avec la plus grande précaution. Le principe de précaution nous incitant à dire qu'il est souhaitable d'utiliser un autre produit du marché. A noter que l'ANMV (voir ci-dessous) dans son avis CNPV-07 du 29-06-2005 en déconseille l'utilisation chez les femelles gestantes ou allaitantes. L'innocuité n'étant pas démontrée. Il faut rappeler que les essais sur les chiots n'ont pas été réalisés. Or, la famille des Avermectine a la particularité de persister longtemps dans l'organisme.
Les risques à long terme que font courir l'apport régulier de ces molécules sur la santé n'étant pas évalués, nous conseillons de ne jamais les utiliser sur les chiens concernés par la mutation MDR1: homozygotes mutés (-/-) ou hétérozygotes (+/-)
Spiramycine [14][15][16][17]
antibiotique (classe des macrolides)
(Spiraphar, Histacetyl, Stomorgyl, Rodogyl)
Le Spiraphar est un médicament à utiliser avec beaucoup de précautions chez les races concernées par la mutation MDR1 suite à suspicion de graves effets neurologiques causés par ce médicament. La prudence voudrait qu'il ne soit pas donné à des chiens homozygotes (-/-) pour la mutation MDR1 et que toutes les précautions soient prises quant à son utilisation chez des chiens hétérozygotes (+/-) ou au profil MDR1 inconnu.
La spiramycine, molécule active du Spiraphar, est un substrat de la P-Gp.
La prise simultanée de spiramycine avec un inhibiteur de la P-Gp peut provoquer de graves effets secondaires chez l'être humain.
Le même risque existe chez les chiens concernés par la mutation MDR1 et ce, de manière permanente chez les chiens homozygotes pour la mutation.
[Alerte suite accident avec un colley, cliquez ici]

Métoclopramide [10]
antiémétique (traitement des nausées et des vomissements) et régulateur de la motricité du tube digestif
(Emeprid, Primperan, Primperid, Anausin)
Emeprid, voir le RCP:
[Injectable], [buvable], [comprimés]
Le métoclopramide est un dérivé des benzamides. Le métoclopramide passe plus facilement la barrière hémato-encéphalique et entraîne plus fréquemment des effets indésirables de type neuroleptique que la dompéridone.
Le métoclopramide ayant une interaction avec la glycoprotéine-P (P-gp), nous recommandons la plus grande prudence lors de l'utilisation des médicaments comportant cette molécule chez les races concernées par MDR1.
[Alerte suite accident avec un colley, cliquez ici]
Métronidazole [11]
antibiotique et antiparasitaire
(Flagyl, Arilin, Metrolag, Metronidazol Alpharma)

Métronidazole + spiramycine
Stomorgyl

Le métronidazole est un agent antibactérien et antiprotozoaire de la famille des nitro-imidazolés. La filiale anglaise du laboratoire allemand Laboklin classe le Flagyl dans la catégorie A (Ne pas donner aux chiens ayant le gène MDR1 déficient). La dose thérapeutique généralement préconisée pour le Flagyl est de 30 mg/kg/j. Une posologie qui peut provoquer des signes neurotoxiques chez les chiens homozygotes pour la mutation MDR1.
La plus grande prudence doit être apportée à l'utilisation de ce médicament avec vos chiens. Nous le classons dans la catégorie "Précautions obligatoires".
Spinosad [12][13]
Antiparasitaire
(Comfortis) [Voir le RCP]
Traitement et prévention des infestations par les puces. Administré par voie orale, il agit pendant 1 mois. Le spinosad a un fort pouvoir inhibiteur sur la P-gp et une persistance dans l'organisme très longue (7 jours et plus). La plus grande prudence doit être apportée à l'utilisation de cet antiparasitaire avec vos chiens. Nous le classons dans la catégorie "Précautions obligatoires".

Acepromazine
agent de tranquillisant et de pré-anesthésie
(Calmivet, Vetranquil)
Substance utilisée pour ses propriétés sédatives. Chez les chiens concernés par la mutation MDR1, l'acepromazine cause une sédation plus profonde et plus prolongée. Nous recommandons de réduire la dose de 25% chez les chiens heterozygotes pour la mutation MDR1 (+ / -) et de 30-50% chez les chiens homozygotes pour la mutation MDR1 (- / -).
Butorphanol
analgésique et agent de pré-anesthésie
Semblable à l'acepromazine, le butorphanol tend à causer une sédation plus profonde et plus prolongée chez les chiens concernés par la mutation MDR1. Nous recommandons de réduire la dose de 25% chez les chiens heterozygotes pour la mutation MDR1 (+ / -) et de 30-50% chez les chiens homozygotes pour la mutation MDR1 (- / -).
Vincristine, Vimblastine, Doxorubicine
agents de chimiothérapie
Vincamine
Cardiologie et angéiologie
Il s'avère que les chiens concernés par la mutation MDR1 sont plus sensibles à ces drogues. La probabilité d'avoir une réaction défavorable est plus grande. Pour réduire cette probabilité de toxicité accrue chez ces chiens (+ / - ou - / -), nous recommandons de réduire la dose de 25-30% et de surveiller soigneusement ces animaux.
Dompéridone
antiémétique (traitement des nausées et des vomissements) et régulateur de la motricité du tube digestif
(Motilium)
[Motilium, voir le RCP]
La dompéridone franchit moins facilement la barrière hémato-encéphalique que le métoclopramide. Quand l’absorption per os est possible entre deux phases de vomissement (n'existe qu'en comprimés), le dompéridone semble d’utilisation plus sûre que le métoclopramide.
Le RCP précise cependant que:
"Les chiens Colley peuvent être plus sensibles aux effets de la dompéridone."

Pour les chiens MDR1 (-/-), ou au profil MDR1 inconnu, Il convient de réduire le dosage préconisé et de surveiller les animaux.
Molécules supposées sans risque avec MDR1
Selamectine [4]
agent antaparasitiaire
Autre molécule de la famille des Avermectines, la sélamectine diffère toutefois dans sa fabrication qui est semi-synthétique. Elle ne semble pas avoir d'effets indésirables sur les chiens concernés par la mutation MDR1. Le Stronghold, par exemple, est produit à partir de la sélamectine.
Cyclosporine
agent immunosuppressif

Digoxin [8]
drogue cardiaque

Doxycycline
drogue antibactérienne

Aucun rapport faisant état d'une sensibilité accrue chez les chiens concernés par la mutation MDR1 par rapport aux chiens "normaux " n'a été rédigé. Par conséquent, nous ne recommandons pas de changer les dosages pour des chiens concernés par la mutation MDR1, mais nous recommandons une surveillance thérapeutique lors de l'utiliastion de cette drogue.
Morphine, buprenorphine, fentanyle
analgésiques ou médicaments de la douleur
Aucun rapport faisant état d'une sensibilité accrue chez les chiens concernés par la mutation MDR1. Nous n'avons pas de recommandations spécifiques quant à un dosage particulier pour ces drogues pour les chiens concernés par la mutation MDR1

Toutes les données ci-dessus sont issues d'une compilation réalisée par The Veterinary Clinical Pharmacology Laboratory - Washington State University -
Des données librement consultables en cliquant ici

(*) Au sujet de la Milbémycine: L'ANMV a émis un avis à son sujet. La mise en garde concernant les femelles gestantes qui a été rajoutée ici ne provient donc pas de l'université de Washington.
(*) De même pour l'Emodepside: La recommandation faite à son sujet fait suite à des problèmes rencontrés par des éleveurs de Bergers Australiens après utilisation de cette molécule (1er semestre 2009).

  Molécule Spécialité Classe pharmacologique
Autres molécules pouvant être liées à MDR1, mais pour lesquelles aucune information particulière n'a été publiée
Digoxin
Digitoxine
Quinédine
Diltiazem
Vérapamil
Cardiovasculaire Digitaliques
Antiarythmique
Vasodilatateur, antiischémique
Erythromicine
Gerpafloxacine
Sparfloxacine
Antibiotiques Macrolides
Quinolones
Paclitaxel
Dactinomicine
Mitoxantrone
Anticancéreux Citostatiques
Citostatiques taxones
Vinca alcaloïdes
Phénitoïne Antiépileptiques Hydantoïnes
Dexamethasone Stéroïdes-glucocorticoïdes  
Oestradiol Gynéco-obstétrique Oestrogènes
Cimétidine
Ranitidine
Ondansetron
Gastroentérologie Antiulcéreux
Antihistaminiques H2 Antivomitifs
Antidiarrhéiques
(Article du 06/09/2004 Université de Giessen Allemagne http://www.uni.giessen.de)
(Le point vétérinaire/n°251/décembre 2004)
(PNAS Table 4 P-glycoproéine substrate drugs August 10, 2004 Vol 101 n°32 11729)

Si vous devez faire anesthésier votre chien:
Recourir à une anesthésie gazeuse n'est pas toujours possible. Parce que le vétérinaire n'est peut-être pas équipé, ou parce que la raison de l'anesthésie du chien l'empêche, comme la nécessité d'un détartrage par exemple.

  • Il faut absolument discuter avec le vétérinaire de la possible sensibilité à l'anesthésie de votre chien (voir plus haut les remarques faites au sujet des agents de pré-anesthésie).
  • Nous ne pouvons que vous conseiller de faire tester votre chien pour MDR1. Toutes les informations utiles concernant les différents laboratoires sont mentionnées sur la page que vous afficherez en cliquant ici.

 

Vous souhaitez rester informé des mises à jour de cette rubrique?
Envoyez nous un mail en cliquant ici

 

Vermifuges, Antiparasitaires, Antiémétiques:
Comment s'y retrouver et faire un choix par rapport à MDR1

Liste de vermifuges et antiparasitaires utilisables chez le chien
Courtoisie sante.leobase.fr + Principales molécules disponibles en thérapeutique anthelminthique (thèse Guide d'usage des anthelminthiques chez les carnivores domestiques - Ségolène Powalla ENV Lyon 2008) + Résumé des Caractéristiques du Produit (RCP), site de l'ANMV

Pour tout produit, prendre connaissance des conditions d'utilisation et des contre-indications avant utilisation. Redoubler d'attention s'ils sont destinés à des chiots ou à des femelles gestantes pour lesquels, soit la spécialité n'a pas été testée, soit elle est généralement déconseillée en dessous d'un certain âge ou d'un certain poids.

Ou au format html, cliquez ici

Vermifuges
A = ascaris, S = strongles, T = trichures, Tæ = taenia
(Mise à jour le 12/08/2011) 
Molécule Nom commercial Spectre Précautions avec MDR1
Dichlorophène   A,S,Tæ  
Dichlorvos   A,S,Tæ  
Diéthylcarbamazine (citrate)   A  
Fébantel / praziquantel   A,S,W  
Fébantel / pyrantel (embonate) Dronstop chiot [voir le RCP] Chiots et jeunes chiens -> 1 an A,S,T  
Fébantel / praziquantel / pyrantel (pamoate) Drontal [voir le RCP]
Ascatryl Trio Chien [voir le RCP]
A,S,T,Tæ  
Fenbendazole Panacur [voir le RCP] A,S,T,Tæ  
Ivermectine / pyrantel (pamoate)   A,S INTERDIT
Milbemycine (oxime) Interceptor [voir le RCP] A,S,T EVITER
Milbemycine (oxime) + Praziquantel Milbemax, Sentinel, Program [RCP] A,S,T,Tæ EVITER
Moxidectine + imidaclopride Advocate [EPAR], Guardian [RCP] A,S,T + puces, Gale, démodécie + dirofilariose EVITER
N-butyl chloride   A,S  
Oxibendazole / diéthylcarbamazine   A,S,T  
Pipérazine Ascapipérazine, Opovermifuge, Plurivers, Soluverm, Coophavet A  
Pyrantel (pamoate) Strongid A,S  
Pyrantel Combantrin (usage humain, sirop utilisable chez les chiots) A  
Pyrantel (pamoate) / praziquantel   A,S  
Praziquantel Droncit, Plativers  
Epsiprantel    
Emodepside + praziquantel Profender [RCP] A,S,T,Tæ INTERDIT
Nitroscanate Lopatol, Scanil, Troscan A,S,T,Tæ  
Lévamisole + Niclosamide Buccalox, Stromiten, Gelminthe A,S,T,Tæ  
Nitroxinil Dovénix A,S,T,Tæ  
Flubendazole Flubenol A,S,T,Tæ  
Mébendazole Telkan, Telmin KH A,S,T,Tæ  
Pyrantel + Niclosamide Ascatene, Perhelmin, Polyverpat
A,S,T,Tæ  
Oxibendazole + Niclosamide Vitaminthe, Polyverkan A,S,T,Tæ  
Oxfendazole Dolthène [RCP] A,S,T,Tæ  
Pyrantel + Praziquantel + Oxantel Dolpac [RCP] A,S,T,Tæ  
Pyrantel + Praziquantel + Oxantel Plerion [RCP] A,S,T,Tæ  
Vermifuges et Antiparasitaires
Selamectine Stronghold A (ascaridoses intestinales) + Puces, poux broyeurs (Trichodectes canis), gale des oreilles (Otodectes cynotis) et prévention de la dirofilariose cardiaque chez le chien (Dirofilaria immitis) Usage externe, éviter le léchage par le chien de la zone de d'application du produit.
Mélarsomine Immiticide Traitement de la dirofilariose (Dirofilaria immitis)  
Ivermectine Cardomec prévention de la dirofilariose cardiaque chez le chien INTERDIT
Vermifuges et Antiparasitaires à usage exclusivement bovins, ovins, équins
Ivermectine Ivomec Agents antiparasitaires issus de la famille des Avermectines et destinés à la filière bovine, ovine, équine. Ils sont parfois utilisés chez le chien. A proscrire impérativement. INTERDIT
Doramectine Dectomax
Moxidectine Cydectine
Abamectine Enzec
Eprinomectine Eprinex
Antiparasitaires et Antibiotiques
Métronidazole [11] Flagyl Antibiotique et antiparasitaire, il interagit avec MDR1

ATTENTION
PRUDENCE

Antiparasitaires
Spinosad [12][13] Comfortis Antipuces, le spinosad est un inhibiteur de la P-gp ATTENTION
PRUDENCE
Afoxolaner NexGard™(Merial)
[NexGard, voir le RCP]

Antipuces, antitiques.
Sans danger avec MDR1 [18]
Simparica permet également le Traitement de la gale sarcoptique (Sarcoptes scabiei).

Comprimés à mâcher.
Durée d'action :
Simparica, NexGard 5 semaines.
Bravecto : 8 à 12 semaines.
Fluralaner Bravecto™ (MSD Animal Health)
[Bravecto, voir le RCP]
Sarolaner Simparica ® (Zoetis)
[Simparica, voir le RCP]
Antiémétiques
Métoclopramide [10] Primperid
Primperan
Anausin
Emeprid
Maxolon
Reglan
Degan
Maxeran
Pylomid
Cerucal
Pramin

Médicaments utilisés dans le traitement des nausées et des vomissements. Le métoclopramide est un substrat de la glycoprotéine-P (P-gp)
[Alerte suite accident avec un colley, cliquez ici]

ATTENTION

PRUDENCE

Dompéridone Motilium
(uniquement comprimés)
[Motilium, voir le RCP]
Une grande attention doit être apportée au dosage. Il est conseillé de le réduire chez les animaux concernés par MDR1. ATTENTION

 

 

Antiparasitaires externes
Les molécules ci-dessous n'ont pas fait l'objet d'une communication particulière en rapport avec MDR1.
Etant externes, des précautions sont à prendre vis-à-vis du milieu naturel (abeilles, organismes aquatiques, chats)
Et d'une manière générale:
L’utilisation de ces spécialités chez la femelle gestante est déconseillée.
Ne pas utiliser sur les chiots.
Famille des Pyréthrynoïdes synthétiques Utilisation déconseillée chez la femelle gestante.
Ces molécules sont un poison pour les chats.
Toxiques pour les organismes aquatiques.
Deltaméthrine Scalibor (collier)
[RCP]
Protection contre les tiques et phlébotomes responsables de la leishmaniose.
Perméthrine Exspot Spot-on Phlébotomes
Perméthrine Pulvex Spot On [RCP]
Pulvex Shampoing
Puces, poux, tiques et aoûtats
Perméthrine Defendog (spray) [RCP] Spray contre les tiques et les puces (adultes).
Perméthrine + imidaclopride (famille des néonicotinoïdes) Advantix [RCP]
Tickgard Spot-on [RCP]
Puces, tiques, moustiques, phlébotomes
Perméthrine + Pyriproxyfène (ovicide et larvicide) Ectoline [RCP]
Spray Duowin [RCP]
Pustix Duo [RCP]
Tiques, phlébotomes, puces + action sur les larves
Tétraméthrine Francodex Shampoing
Clément Shampoing
Ecto-derm Solution
Biocanina Lotion
Puces et tiques
Fluméthrine + imidaclopride (famille des néonicotinoïdes) Seresto Collier [RCP] Puces et tiques Toxique pour les organismes aquatiques.
Perméthrine + Pyriproxyfène + Dinotéfurane Vectra 3D spot-on [RCP] Protection contre les puces adultes, les tiques, les moustiques, les mouches d'étable et les phlébotomes. Toxique pour les organismes aquatiques.
Famille des Néonicotinoïdes
Imidaclopride Advantage Spot-on [RCP] Puces et tiques.  
Nitenpyram Capstar [RCP] Puces  
Famille des Carbamates
Carbaryl Clément (poudre)
Vétoquinol (poudre)
   
Famille des Organophosphorés
Dimpylate L'ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire) a retiré depuis le 17/04/2012 l'autorisation de mise sur le marché de certains colliers antiparasitaires, principalement ceux dont la substance active est le Dimpylate [Voir le communiqué de presse]
Fenthio Tiguvon Spot-on Puces  
Cythioate Pustikan
Vectocyt
   
Famille des Inhibiteurs de croissance (IGR)
Pyriproxyfène (dérivé de pyridine) Vetocanis gouttes anti-puces
Cyclio solution spot-on (Virbac)
Insecticide larvicide et ovicide, actif sur les puces Toxiques pour les organismes aquatiques et les abeilles
Pyriproxyfène + Perméthrine Pustix Duo Spot-on Puces et tiques.
Famille des Formamidines
Amitraz Collier antiparasitaire Francodex
Taktic (Intervet): Solution pour application cutanée
Ectodex Solution
Poux, tiques, puces et agents des gales. Le chien ne doit pas avaler le produit, les effets secondaires pouvant être très graves.
Famille des Formamidines + Semicarbazones
Amitraz + metaflumizone Promeris Duo Spot-on [EPAR] Poux, tiques, puces et agents des gales (démodécie généralisée)
Famille des Phénylpyrazolés
Fipronil Frontline
Fiproline de Francodex
Puces et tiques. Classifiée 2B selon le CIRC (L'agent est peut-être cancérogène).
La molécule est stockée dans les tissus graisseux
Famille des Phénylpyrazolés + IGR
Fipronil + (S)-méthoprène Frontline Combo [voir le RCP] Tiques, puces + action sur les larves (Le méthoprène est ovicide et larvicide)
Fipronil + (S)-méthoprène + amitraz Certifect Spot-on [EPAR] Tiques, puces + action sur les larves (Le méthoprène est ovicide et larvicide)
Actifs naturels insectifuges
Géraniol Biospotix collier
Ilectine collier
Vetocanis pipettes
Puces et tiques.
Géraniol = extraits naturels végétaux aux propriétés insectifuges
La durée d'efficacité réelle semble être bien moindre que celle d'1 mois annoncée par les fabricants.
Rhodinol + Pyrèthre naturel
(Rhodinol = géraniol)
Rhodeo Spray
Rhodeo Spot-on
Puces, tiques, aoûtats, poux et phlébotomes responsables de la leishmaniose.
Margosa Vetoform Spray, pipette, collier Puces et tiques.  
Infos: http://www.collie-online.com/colley/mdr1/mdr1_colley_1.htm

 

 

Les avermectines : Une omniprésence aux conséquences catastrophiques.

Les avermectines sont une classe de substances antiparasitaires (anthelminthiques) utilisées à grande échelle pour combattre les ectoparasites et les endoparasites chez les humains, le bétail, les animaux domestiques, mais aussi chez les poissons d'aquaculture.

Avec un spectre d'action étendu et d'une grande facilité d'emploi, l'ivermectine est utilisée chez les bovins, ovins, porcins, équins, canins, et, plus surprenant, chez les saumons d'élevage. C'est probablement le groupe de médicaments (ivermectine, doramectine, Moxidectine, Eprinomectine, Abamectine) le plus utilisé en productions animales. L'ivermectine était en 1996 le médicament vétérinaire le plus vendu, avec un chiffre d'affaires de 1,5 milliard de dollars (Ravallec, 1999).
Sa rémanence dans l'organisme permet la protection de l'animal pendant plusieurs semaines. Cette caractéristique entraîne de graves conséquences pour la faune des pâturages (Pour l'écologie des pâturages, ou une mise en cause de l'ivermectine, cliquez ici), la majeure partie du produit étant éliminée sous sa forme active (en moyenne 70% du produit administré !) pendant plusieurs semaines dans les excréments des animaux.


Quelques repères :
L'ivermectine est sujette à la photo dégradation. La vitesse de dégradation du produit dépend de la saison.
Ainsi, sa demi-vie est de 90 à 240 jours en hiver contre seulement 7 à 14 jours en été (HALLEY et al., 1989). Ce qui signifie que l'ivermectine rejetée dans les pâturages en automne va persister jusqu'au printemps et au retour des animaux.
"Il a été estimé que le traitement de taurillons au pâturage (3 bovins par hectare pendant 130 jours) conduit à rejeter de l'ivermectine dans l'environnement à raison de 0,016 mg/m². Par ailleurs, il existe une forte liaison de l'ivermectine aux matières organiques du sol. Ceci montre bien que l'ivermectine est immobile dans le sol, qu'elle reste dans les couches superficielles et ne rejoint pas les eaux souterraines. "[26]

Vermifuges pour chevaux :
Les spécialités actuellement disponibles sur le marché pour les chevaux recommandent d’utiliser l’ivermectine en une seule prise, à une dose de 0,2mg/kg.
Généralement présentées sous forme de seringues contenant 120 mg d’ivermectine, elles permettent de traiter un cheval de 600 kg.
La littérature scientifique nous apprend que le pic de concentration en ivermectine dans les crottins est de 19,5 µg/g (extrait sec) à 24 heures post-traitement [19]. Ce qui correspond à une concentration de 2,9 µg/g de crottin sur une quantité de matière sèche estimée à 15% [20].


L'huile de saumon contient des traces d'ivermectine :
Si l'on en croit M. Wigan dans "The Field Magazine " (juin 2000) la pisciculture intensive est sans doute à l'origine de la pire catastrophe écologique qui se sera produite dans la région écossaise des Highlands de l'Ouest. Les éleveurs de saumon écossais utilisent une panoplie de 474 produits chimiques. Pourtant les fameux Copépodes que l'on tente de détruire sont toujours là, toujours en plus grand nombre, ils s'adaptent et deviennent rapidement résistant à n'importe quel agent chimique (Source : Stéphanie Roth {the Ecologist} Pour plus infos : le saumon atlantique publié par IFREMER). Le pesticide utilisé, l’Ivermectine, se retrouve ainsi dans l'huile de saumon utilisée dans le milieu canin en complément d'entretien de la fourrure.
Quant à l'environnement marin, les conséquences sont désastreuses sur la chaîne alimentaire, puisque l’on a retrouvé des traces d’Ivermectine chez des cétacés échoués.


Vergers et cultures maraichères : L'abamectine en insecticide.
Mineuse des agrumes, acariens jaunes, acariens rouges ou tarsonèmes : Nombreux sont les produits insecticides contenant de l'abamectine qui sont utilisés contre ces ravageurs.
Parcs floraux, vignes, maraichage, vergers ou simplement au potager, l'abamectine et ses dérivés entre dans la composition d'une multitude de préparations : Vertimec, Abamec, Abamex, Acamin, Abatin, Acaris, Agrimec, etc

L'abamectine, tout comme l'ivermectine dont elle est très proche, appartient à la famille des avermectines. Sa toxicité est toutefois plus importante que celle de l'ivermectine.
La toxicité aiguë (DL50) de l'abamectine varie de 14 à 24 mg/kg chez la souris [21], alors qu'elle est estimée à 30mg/kg pour l'ivermectine.
L'abamectine n'étant pas utilisée chez le chien, les données toxicologiques manquent. Une étude publiée en Nouvelle-Zélande [22] confirme les observations faites chez la souris : Chez le Beagle, la LD50 (dose qui provoquera la mort pour 50% d'une population donnée) est de 40mg/kg pour l'ivermectine, mais de seulement 8mg/kg pour l'abamectine.
Des chiffres qu'il faut diviser par 100 si l'on prend en compte MDR1.
Une étude de l'EFSA y consacre 1 phrase dans un document de 106 pages sur l'abamectine [23] : "Les études à court terme chez les chiens, l'espèce la plus sensible, ont montré une relation dose-réponse très forte (une faible augmentation de la dose provoque des effets très importants) pour les signes cliniques de neurotoxicité et de mortalité"
L'abamectine est classifiée, selon la Directive 67/548/CEE, R26 (Très toxique par inhalation), R28 (Très toxique en cas d'ingestion) et S28 (Après contact avec la peau, se laver immédiatement et abondamment avec de l'eau) [29]


Pièges anti-fourmis et MDR1 : Un cocktail parfois mortel.
Les pièges anti-fourmis sont fréquemment utilisés, notamment en période estivale. Les produits disponibles dans le commerce sont à base de substances insecticides très variées : Des pyréthrinoïdes (perméthrine), des organophosphorés (ex phoxim), le fipronil, l’imidaclopride, le spinosad, l’abamectine.

Ces pièges sont généralement posés sur le sol, donc facilement accessibles pour un chien.
D'un coût très faible, ils sont d'usage très fréquent.
L'appât (2,5g à 3g) contenu dans le piège est une pâte à base sucrée (beurre de cacahuète, miel, beurre d'arachide, etc.). Un appât attractif pour les fourmis, mais aussi pour le chien.
Que ce soit par jeu ou par gourmandise pour l'appât sucré, l’ingestion de produits anti-fourmis par des chiens est fréquente.
90% des appels aux centres antipoison concernent des chiens, et plus particulièrement des chiens des races liées à MDR1.


Les pièges utilisant l'abamectine sont dangereux pour les chiens mutés pour MDR1.
La communication des industriels sur les risques liés à ces produits n'en fait jamais état, et est trop rassurante.
Le conditionnement de ces pièges est souvent fait sous forme d'un appât (2,5g à 3g) à base sucrée, et d'abamectine, substance insecticide, à la concentration de 0,05% (0,05g/100g).
Un piège de 2,5g contient 1,25mg d'abamectine et 1,5mg d'abamectine pour un appât de 3g.


La quantité d'insecticide étant très faible, le risque d'intoxication est jugé quasi nul.
C'est sans compter avec MDR1 : 1,25mg à 1,5mg d'abamectine est une dose en capacité de tuer un chien homozygote muté pour MDR1.

Ivermectine ou abamectine : Une omniprésence qui n'est pas sans risques :
Lorsqu'un chien a les pattes souillées, il les lèche pour les nettoyer. Au retour d'une promenade dans des prés, il va nettoyer ses pattes et avaler un petit peu de terre. Dans les régions d'élevage, cette terre contiendra de l'ivermectine.
Son poil, pattes, ventre, sera souillé s'il a traversé un verger récemment traité avec une substance contenant de l'abamectine.
Le chien est également friand de crottin de cheval. Cette remarque relève peut-être de l'anecdote, mais surveillez vos chiens si vous vous promenez dans des chemins fréquentés par des chevaux. Empêchez-les de manger les excréments qui ne manqueront pas de joncher le sol.
Selon des estimations réalisées à partir de données scientifiques :
Un chien qui mange 100g de crottin de cheval va également avaler 290µg d'ivermectine.
Un chien qui se nettoie les pattes après une promenade dans des prairies d'élevage de bovins va probablement avaler un peu de terre, autour de 5 à 10g qui pourra renfermer de 5 à 10ng (nano) d'ivermectine.
Des quantités qui restent en deçà des niveaux auxquels apparaissent les premiers troubles nerveux:
290µg avalés par un chien de 20kg représentent 14,5µg/kg de poids vif. Les premiers signes d'intoxications apparaissent dès 60µg/kg de pv.
Et pourtant, le cumul de molécules aux propriétés toxiques pour le cerveau est à considérer avec sérieux.

 

MDR1, une mutation qui peut se révéler extrêmement difficile à gérer.
Un chien muté qui mange un appât anti-fourmis ingurgitera 1,25mg à 1,5mg d'abamectine, ce qui représente, pour un Colley de 20kg par exemple, de 62µg à 75µg par kg de poids vif.
Une dose suffisante pour provoquer une intoxication chez ce chien.
Mais que dire d'un Shetland d'une dizaine de kilos, d'un Berger Australien miniature, ou plus généralement, d'un jeune chien ?
Ou même d'un chien âgé puisque l'expression de la P-Gp diminue avec l'âge.
Le surdosage sera bien plus important avec un risque certain de mort.


Reprenons l'exemple du chien ayant mangé 100g de crottin et qui pèserait 20kg. Au retour du centre équestre, il joue dans le jardin, trouve un petit appât anti-fourmis, le déchiquette et avale son contenu. La dose est faible, insignifiante : 3g de miel dans lequel est incorporé 1,5 mg d'abamectine (soit 75µg d'abamectine/kg pour un colley de 20kg).
Sans le savoir, nous venons d'assister à la 1ère intoxication involontaire, improbable et non documentée d'un chien muté pour MDR1 par 2 molécules dérivées des avermectines (abamectine et ivermectine).
Aux 75 µg/kg d'abamectine, viennent s'ajouter les 14,5 µg/kg d'ivermectine contenue dans le crottin avalé un peu plus tôt.
Sans P-Gp protectrice, le SNC sera exposé à ces molécules et des signes de neurotoxicité centrale (ataxie, hypersalivation, léthargie) vont apparaître.
La vie du chien n'est pas, à ce stade, en danger. On peut toutefois imaginer le désarroi et l'angoisse des propriétaires du chien en le voyant ainsi.
Les doses toxiques étant insignifiantes, 1,5mg d'abamectine dans un pière anti-fourmis, le poids du chien prend alors une importance capitale.
S'il s'agit d'un animal de 20kg, on l'a vu ci-dessus, l'apport en produit nocif en d'environ 90µg/kg.
L'intoxication sera légère.
Mais si l'animal ne pèse que 10kg (petite race, jeune chien), l'apport est maintenant de 180µg/kg.
L'intoxication n'est plus légère, mais sévère avec éventuellement coma et peut-être décès.!


Pour prendre conscience du risque, quelques chiffres concernant la toxicité des avermectines :

Les ivermectines et abamectines sont les plus dangereuses pour les chiens mutés pour MDR1.
Toxicité à l'ivermectine chez des chiens ayant un gène MDR1 normal (beagles par exemple) :

Dose orale unique /kg de poids vif
Aucune réaction adverse 2mg/kg de poids vif
Mydriase 2,5mg/kg
Mydriase et tremblements 5mg/kg
Mydriase, tremblements et ataxie 10mg/kg
LD50 40mg/kg (Beagle [22])


Toxicité à l'ivermectine chez des chiens mutés pour MDR1 :

Dose orale unique /kg de poids vif
Dose sans symptômes <60µg/kg
Des signes cliniques légers de neurotoxicité apparaissent 60µg/kg [27]
signes cliniques légers de neurotoxicité (ataxie, hyper salivation, léthargie) 80 µg/kg
Signes évidents de toxicité (ataxie, léthargie, tremblements, dépression) 0,1mg/kg [24]
LD50 0,2mg/kg [28]

A ce sujet, et à l'attention des gens qui fréquentent les centres équestres, ou qui ont des chevaux :
Manipulez les seringues avec le plus grand soin, et veillez aux conditions de stockage des produits et d'élimination des seringues utilisées. Même vides, il ne faut pas les laisser trainer. 1 gramme de pâte contient 15mg d'ivermectine. Ce qui représente 4 fois la dose mortelle pour un chien de 20kg s'il est muté pour MDR1. !


MDR1 bouleverse les paramètres pharmacocinétiques des médicaments :
L’absence de P-Gp fonctionnelle, observée chez les chiens porteurs d’une mutation sur le gène mdr1, modifie l’absorption, la distribution, la métabolisation et l’excrétion d’une série de principes actifs couramment utilisés en médecine vétérinaire. Les molécules dangereuses, comme l'ivermectine ou l'abamectine, sont présentes partout dans notre environnement, même là où nous ne l'imaginons pas :
Dans la terre des prairies, dans le crottin de cheval (et plus généralement dans les fèces des animaux de rente : vaches, moutons), dans des pièges anti-fourmis et anti-cafards, dans des vergers, vignes et plantations d'agrumes (Mineuse des agrumes). Sans oublier l'ivermectine (Ivomec) utilisée comme antiparasitaire sur les saumons d'élevage écossais et que l'on retrouve jusque dans l'huile de saumon souvent utilisée par les éleveurs de chiens.

Il y a un risque à long terme pour nos chiens:
Ces apports réguliers et invisibles de molécules dangereuses pour les chiens hétérozygotes (+/-) ou homozygotes mutés (-/-) ajoutés à celles contenues dans les vermifuges de type Milbémax ont probablement des conséquences à long terme sur la santé de ces chiens. Des études sont en cours. Trop récentes, elles ne permettent pas, à ce jour, d'en tirer des conclusions précises. Toutefois, un lien a déjà été établi entre réponse immunitaire et MDR1.

L'ivermectine est dangereuse pour nos Colleys et la dizaine de races concernées par la mutation...
Aux races connues pour être concernées par la mutation, il convient d'y ajouter tous les chiens ayant une apparence proche d'une de ces races. Issus de croisements, ils sont de plus en plus nombreux à porter les mêmes mutations génétiques que leurs races d'origine.
Nota :
Une enquête de la FACCO nous apprend qu'il y avait 7,42 millions de chiens en France en 2012.
7 chiens sur 10 (5,2 millions) sont de race ou d’apparence de race.
Sachant que 3 millions sont de race, nous pouvons alors estimer la population de ces chiens qui ne sont pas de race, mais d'apparence, à 2,2 millions.
Ils ne doivent pas être ignorés.

Une recommandation utile :
Nous invitons les propriétaires de chiens susceptibles de porter la mutation à faire réaliser le test génétique établissant le profil MDR1 du chien. Le vétérinaire, mais aussi le pharmacien qui est amené à délivrer des vermifuges et antiparasitaires pour chiens, pourront ainsi adapter leurs conseils selon cette particularité.
Un sujet qui a d'ailleurs fait l'objet d'une thèse en pharmacie. Thèse dans laquelle référence est faite à ce dossier MDR1 de Collie online [25].

 

Un site à visiter régulièrement, l'ANMV:


L’Agence nationale du médicament vétérinaire (ANMV) est une instance publique scientifique autonome à compétences administratives, créée au sein du Centre national d’études vétérinaires et alimentaires (CNEVA) par la loi du 10 février 1994 et transférée, avec le CNEVA, au sein de l'AFSSA par la loi de juillet 1998.
L'ANMV est chargée en particulier de délivrer les autorisations de mise sur le marché des médicaments vétérinaires

La Pharmacovigilance Vétérinaire

 


MDR1 défectueux, héritage et élevage :

Pour bien comprendre ce paragraphe: lisez d'abord cette page consacrée à la génétique

On évoquera ici de façon sommaire les mécanismes de transmission héréditaire de la mutation du gène MDR1.
Cette mutation génétique se transmet selon le mode autosomal récessif:

  • Autosomal = Non lié au sexe. Ce sont toutes les paires de chromosomes qui ne participent pas à la détermination sexuelle.
  • Caractère récessif = Les 2 gènes sont nécessaires pour exprimer la caractéristique génétique.

Tout chien qui présente une maladie, ou anomalie, à caractère récessif doit avoir reçu le gène défectueux de chacun de ses 2 parents. Il existe donc de nombreux porteurs de l'allèle muté (Voir le cours de génétique).

L'échiquier de Punnett permet de visualiser immédiatement les différentes possibilités.

MDR1
Non porteuse
(+)
Porteuse
(-)
Non porteur
(+)
(+ +)
Homozygote sain
(+ -)
Hétérozygote
Porteur
(-)
(- +)
Hétérozygote
(- -)
Homozygote muté

 

En ce qui concerne le gène MDR1, il peut recevoir soit l'allèle normal (+), soit l'allèle muté (-), responsable de la sensibilité aux médicaments.
Il y a donc 3 possibilités:

  • Si le chien reçoit deux copies (+), il ne sera pas atteint (chien Homozygote sain).
  • S'il reçoit l'allèle (+) et l'allèle (-), il sera porteur (Hétérozygote) de la mutation (porteur asymptomatique) et pourra développer une réaction en présence de certaines molécules: L'Ivermectine notamment pour laquelle la réaction d'un animal (+/-) sera identique à celle d'un animal (-/-).
  • S'il reçoit les deux allèles (-), il sera atteint (Homozygote muté).

 

En résumé:

  • 25% de chiens montreront une sensibilité aux médicaments cités ci-dessus. Ce sera le cas lorsqu'ils seront porteurs des 2 allèles mutés du gène MDR1.
  • 50% seront Hétérozygote (+/-). Ils transmettront la mutation, exprimeront le défaut en présence d'Ivermectine. Ils peuvent aussi réagir aux anesthésiants avec des temps de réveil très longs (plusieurs heures) par exemple. Ce sont les chiens porteurs d'un allèle muté et d'un allèle sain.
  • 25% seront sains. Ce sera le cas lorsqu'ils seront porteurs des 2 allèles sains.

 

Par l'exemple:

Dans l'illustration ci-dessous, un exemple d'une famille de colleys de pure race. La mère a été testée par prise de sang et est de génotype MDR-1 (+/-). Elle a été croisée avec un étalon de génotype inconnu. Parmi les descendants, on retrouve le génotype (+/+), le génotype (-/-) et deux fois le génotype (+/-). Le génotype de l'étalon peut ainsi être déterminé sans devoir pratiquer de test génétique. On saura d'emblée qu'il est (+/-). Cet exemple nous démontre également que par le mariage (+/-) x (+/-) on retrouvera dans la descendance un homozygote (-/-) une probabilité dans un tel cas de 25 %.


Dans la famille montrée ci-dessus tous les génotypes possibles sont retrouvés : (+/+) ; (+/-) ; (-/-). Les cercles représentent les femelles, les carrés les mâles. Une demi surface blanche représente (+) MDR-1 intact, une demi surface noire représente (-) donc MDR-1 défectueux. Le génotype du mâle était inconnu et facilement déterminé par sa descendance.

 

Et dans les chiffres:

Une étude portant sur 4000 chiens (dont 263 colleys) a été réalisée par le Veterinary Genetics Laboratory (Ecole de médecine vétérinaire de l'université de Californie) montrant que le gène mutant est extrêmement répandu au sein de la race Colley. [5]

  • Colleys homozygotes sains (+/+): 22%
  • Colleys hétérozygotes (+/-): 46,8%
  • Colleys homozygotes mutés (-/-): 31,2%

 

 

Références:

  • Le point vétérinaire/n°251/décembre 2004)
  • Article du 06/09/2004 Université de Giessen Allemagne http://www.uni.giessen.de
  • PNAS Table 4 P-glycoproéine substrate drugs August 10, 2004 Vol 101 n°32 11729
  • Spinosad (Comfortis), THE PET PHARMACY By Wendy C. Brooks, DVM, DipABVP
    Educational Director, VeterinaryPartner.com
    http://www.veterinarypartner.com/Content.plx?P=A&A=2768&S=&EVetID=0
  • Rôle du gène MDR1 dans la prédisposition aux maladies inflammatoires chroniques intestinales chez les colleys et apparentés (thèse soutenue par Karen, Laure Burger - Créteil - 2008)
  • Toxicité de diverses molécules chez le Colley liée au gène MDR1: Etude pharmacogénétique et implications en thérapeutique canine (thèse soutenue par Emilia Bourassi - Lyon - 2008)
  • [2] ABCB1-1 Delta (MDR1-1 Delta) genotype is associated with adverse reactions in dogs treated with milbemycin oxime for generalized demodicosis. (Vet Dermatol. 2009 Apr;20(2):111-4. Epub 2008 Dec 18) Cliquez ici
  • [3] Development of a PCR-based diagnostic test detecting a nt230(del4) MDR1 mutation in dogs: verification in a moxidectin-sensitive Australian Shepherd. (J Vet Pharmacol Ther. 2005 Feb;28(1):95-9.) Cliquez ici
  • [4] Brain penetration of ivermectin and selamectin in mdr1a,b P-glycoprotein- and bcrp- deficient knockout mice. (J Vet Pharmacol Ther. 2009 Feb;32(1):87-96.) Institute of Pharmacology and Toxicology, Justus Liebig University of Giessen, Giessen, Germany Cliquez ici
  • [5] Breed distribution of the nt230(del4) MDR1 mutation in dogs. (Vet J. 2010 Jul 21.) Institute of Pharmacology and Toxicology, Justus Liebig University of Giessen, Frankfurter Str. 107, D-35392 Giessen, Germany. Cliquez ici
  • [6] Modest effect of impaired P-glycoprotein on the plasma concentrations of fexofenadine, quinidine, and loperamide following oral administration in collies. (Drug Metab Dispos. 2008 May;36(5):807-10. Epub 2008 Feb 25) Graduate School of Pharmaceutical Sciences, The University of Tokyo Cliquez ici
  • [7] Detection of the nt230(del4) MDR1 mutation in White Swiss Shepherd dogs: case reports of doramectin toxicosis, breed predisposition, and microsatellite analysis. (J Vet Pharmacol Ther. 2007 Oct;30(5):482-5.) Institute of Pharmacology and Toxicology, College of Veterinary Medicine, Justus-Liebig-University of Giessen, Giessen, Germany. Cliquez ici
  • [8] Digoxin and mexiletine sensitivity in a Collie with the MDR1 mutation. (J Vet Intern Med. 2006 Mar-Apr;20(2):415-7.) Department of Medical Sciences, School of Veterinary Medicine, University of Wisconsin, Madison, USA. Cliquez ici
  • [9] Ivermectin: does P-glycoprotein play a role in neurotoxicity? (Filaria J. 2003 Oct 24;2 Suppl 1:S8.) Department of Pharmacology and Therapeutics, The University of Liverpool, Sherrington Buildings, Ashton Street, Liverpool, UK Cliquez ici
  • [10] THE IMPACT OF P-GLYCOPROTEIN ON THE DISPOSITION OF DRUGS TARGETED FOR INDICATIONS OF THE CENTRAL NERVOUS SYSTEM: EVALUATION USING THE MDR1A/1B KNOCKOUT MOUSE MODEL Cliquez ici
  • Increased toxicity of P-glycoprotein-substrate chemotherapeutic agents in a dog with the MDR1 deletion mutation associated with ivermectin sensitivity. (J Am Vet Med Assoc. 2003 Nov 15;223(10):1453-5, 1434.) Department of Veterinary Clinical Sciences, College of Veterinary Medicine, Washington State University Cliquez ici
  • Ivermectin sensitivity in collies is associated with a deletion mutation of the mdr1 gene. (Pharmacogenetics. 2001 Nov;11(8):727-33) Department of Veterinary Clinical Sciences, College of Veterinary Medicine, Washington State University Cliquez ici
  • Concernant le Métoclopramide
  • [11] Le laboratoire allemand Laboklin classe le Flagyl dans la catégorie A (Ne pas donner aux chiens ayant le gène MDR1 déficient) Cliquez ici
  • [11] Drugs and the Central Nervous System (VET-239) Natasha Olby, Vet MB, PhD, DACVIM (Neurology) North Carolina State University College of Veterinary Medicine Raleigh, NC, USA Cliquez ici
  • [11] Pharmacokinetics and Disposition Diosmin pretreatment affects bioavailability of metronidazole
    K. Rajnarayana, Mada S. Reddy and Devarakonda R. Krishna Cliquez ici
  • [11] J Chromatogr A. 2003 Feb 14;987 (1-2):277-82 12613822 Pharmacokinetics of metronidazole in rat blood, brain and bile studied by microdialysis coupled to microbore liquid chromatography.
    [My paper] Tung-Hu Tsai, Yen-Fei Chen
    National Research Institute of Chinese Medicine, 155-1 Li-Nong Street Section 2, Shih-Pai, Taipei 112, Taiwan. thtsai@cma23.nricm.edu.tw Cliquez ici
  • [12] Résumé des Caractéristiques dyu Produit (RCP) http://ec.europa.eu/health/documents/community-register/2011/2011021195591/anx_95591_fr.pdf
  • [13] Pharmacokinetic Interaction of the Antiparasitic Agents Ivermectin and Spinosad in Dogs http://dmd.aspetjournals.org/content/39/5/789.abstract
    Published online before print February 14, 2011
  • [14] Rovamycine Nom générique: spiramycine - précautions d'emploi ou mises en garde ? - cliquez ici
  • [15] Jus de pamplemousse et médicaments : un cocktail à éviter - cliquez ici
  • [16] Médicaments et aliments : lire la notice pour éviter les interactions (ANSM, Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé) - cliquez ici
  • [17] Mise au point sur l’interaction médicaments et jus de pamplemousse (13/10/2008) (pdf) - cliquez ici
  • [18] Safety of fluralaner, a novel systemic antiparasitic drug, in MDR1(-/-) Collies after oral administration - cliquez ici
  • [19] Plasma pharmacokinetics and faecal excretion of ivermectin, doramectin and moxidectin following oral administration in horses
    Equine Vet J. September 2001;33(5):494-8.
    C Gokbulut1; A M Nolan; Q A McKellar
    1Division of Veterinary Pharmacology, University of Glasgow, UK.
  • [20]L.Lawrence et al – Horse manure characteristics literature and databse review - Proceedings of the Ninth International Symposium Animal, Agricultural and Food Processing Wastes IX : 277-284
  • [21] ABAMECTIN: Toxicological evaluation - Federal Office of Public Health, Division of Food Science, Schwerzenbach, Switzerland - cliquez ici
  • [22] Abamectin toxicity in farm dogs - cliquez ici
  • [23] EFSA Scientific Report (2008) 147, 1-106, Conclusion on the peer review of abamectin - cliquez ici
  • [24] Safety of moxidectin in avermectin-sensitive collies - cliquez ici
  • [25] Le rôle du pharmacien face à la sensibilité médicamenteuse du chien liée au gène MDR1 (Aude Coupé, 08/12/2014) - cliquez ici
  • [26] Influence du léchage sur la pharmacocinétique de l'ivermectine pour-on chez les bovins (thèse soutenue par Joseph Bralet - Toulouse - 2002)
  • [27] A Review on the Toxicity and Non-Target Effects of Macrocyclic Lactones in Terrestrial and Aquatic Environments - cliquez ici
    Curr Pharm Biotechnol. 2012 May;
  • [28] Abamectin toxicity in farm dogs, Parton KH, New Zealand Veterinary Journal, Volume 57, Issue 1, p 69, Feb 2009 - cliquez ici
  • [29] Abamectine - Fiche toxicologique FT 299, INRS Institut National de Recherche et de Sécurité - Edition 213 - cliquez ici
    D.Jargot, M.Falcy, S.Robert avec la participation de l'ANSES (K.Angeli, A.Fastier, M.O.Rambourg)

 

 

| Sommaire  |  Elevage  |  Expositions  |  Historique  |  Pedigrees  |  Le Colley  |  Wallpaper  |  Photos  |
 |  Pour me laisser un message  |