Collie online - Le Colley - Les saisons et leurs dangers - Mise à jour le 26/09/2011 - 16:03

 

Noël, Aïe, Aïe, Aïe, il y a aussi des dangers

 

L’ANTIGEL EST UN POISON


La période hivernale est déjà là et les bidons d'antigel, généralement oubliés le restant de l'année, sont sortis de leur lieu de stockage afin d'être utilisés.

L'antigel que nous achetons pour nos automobiles est, dans la grande majorité des cas, élaboré avec le glycol d’éthylène. Ce liquide est extrêmement toxique.
On estime la dose létale par voie orale pour l'homme à environ 1,4 ml/kg d'éthylène glycol, soit à peine plus d'1/10 de litre pour une personne pesant 75 kg. La dose toxique, quant à elle, est atteinte dès 1 ml/kg.

Il ne faut jamais laisser un tel produit dans un endroit qui le rendrait accessible à votre chien.
C'est pourtant la 1ère cause d'appel pour une intoxication du chien par un produit ménager selon les statistiques établies par le CNITV (Centre National d'Informations Toxicologiques Vétérinaires).[1]

La saveur agréablement sucrée de l'éthylène glycol contenu dans l'antigel le transforme en appât mortel pour le chien.
Les circonstances d'intoxications constatées sont généralement une ingestion accidentelle par confusion avec une boisson sucrée.


Les trois principaux systèmes affectés par l'intoxication à l'éthylène glycol sont le système nerveux central, les voies métaboliques (foie) et les reins.

Étape 1 (de 0,5 à 12 heures). Apparition de signes rappelant une intoxication par l'éthanol (état d'ébriété). Elle se compose de symptômes neurologiques et gastro-intestinaux: vomissements, nausées, de la faiblesse, des convulsions

Étape 2 (12 à 36 heures). Le corps métabolise l'éthylène glycol pour produire d'autres substances toxiques: accélération du rythme cardiaque, une hypertension, accélération et amplification respiratoire. Des spasmes musculaires et une insuffisance cardiaque peuvent se produire.

Étape 3 (24 à 72 heures). Le mécanisme de l’intoxication par l'éthylène glycol repose sur sa transformation par l'organisme en glycolaldéhyde qui est ensuite oxydé en acide glycolique. L’atteinte rénale intervient 24 à 72 heures après l'ingestion et est provoquée par un effet cytotoxique de l'acide glycolique. Au final, l'acide glycolique est métabolisé en acide oxalique qui se lie au calcium pour former des cristaux d'oxalate de calcium. Ces produits circulent dans le système sanguin causant des dommages dans de nombreux organes. L'accumulation des cristaux d’oxalate de calcium dans les reins provoque des lésions rénales conduisant à une insuffisance rénale aiguë endommageant les reins de manière irréversible.


C'est l'accumulation d'acide glycolique dans l'organisme qui est le principal facteur responsable de la toxicité de l'antigel.
Le rein est un organe vital sensible à la toxicité à l'éthylène glycol.
Si la dose ingérée est importante, l'animal tombera dans un coma qui entraînera sa mort.

Traitement:
Il existe des antidotes pour l’antigel mais, l'éthylène glycol étant rapidement absorbé par l'organisme, la décontamination gastrique doit être réalisée dans les 4 heures suivant l’empoisonnement afin qu'une efficacité soit envisageable. Il s'agit, bien sûr, d'une urgence vétérinaire. Selon le stade d’évolution de l’intoxication, le pronostic sera plus ou moins sombre.


Toxicité animale à l'éthylène glycol (sources IPCS/INCHEM) .[2]

DL50: C'est la masse de substance nécessaire pour tuer 50 % des animaux dans un lot.
Chez le chien, la DL50 (mg/kg per os) est de 8000 (8g/kg), soit 160g de produit pour un chien de 20 kg
Mais la mortalité est possible dès 4 à 5ml/kg, soit 80 à 100 ml pour un chien de 20 kg (source CNITV Centre National d'Informations Toxicologiques Vétérinaires). [1]
A noter:
La DL50 chez le chat est de 2000 mg/kg (2 g/kg). L'éthylène glycol a une toxicité 4 fois plus grande chez le chat que chez le chien. Mais le chat n'est pas attiré par l'antigel comme l'est le chien. L'éthylène glycol n'apparait pas dans les statistiques fournies par le CNITV concernant les intoxications du chat par un produit ménager.

Noël, Aïe, Aïe, Aïe, il y a aussi des dangers



Références:

 

Nota:

  • Ceci est un exposé documentaire de vulgarisation qui ne saurait remplacer une consultation vétérinaire.
    Il ne peut avoir pour but de se substituer au praticien, qui demeure le seul apte à formuler un diagnostic.
    Collie online décline toutes responsabilités découlant de l'utilisation, l'appréciation ou l'exploitation des informations diffusées dans ces pages. Les informations présentées ne sont pas nécessairement exhaustives et restent du domaine général sans relation avec quelque cas particulier propre à personne physique ou morale.

 

 

| Sommaire  |  Elevage  |  Expositions  |  Historique  |  Pedigrees  |  Le Colley  |  Wallpaper  |  Photos  |
 |  Pour me laisser un message  |