Avant propos
Introduction
Dans la nuit des temps
La domestication du chien
La Néolithisation
Avant l'arbre, la graine
Euskal Artzain Txakurra...
L'influence romaine
Les Vikings et le Buhund
Entre chiens et loups
Le climat a tout orchestré
1800-70, the Farm Collie
Le musée virtuel
1881, le Colley est né
1870-90, les précurseurs
Working or Show dog
1891, Charles Cruft
La piste irlandaise
1914-18, chien de guerre
1938, Lassie
1940-45, Beulah's
1945-60, les piliers
1960, Satine of Simbastar
1962, année mythique
Le Collie blanc
Le Smooth Collie
France, les débuts
1936, Cabrenysset
Hommage du Club à R.Moli
En charmante compagnie
1949, Mandailles
1971, Chantal Lusson
1980, Florange
1990, le firmament
1991, la tragédie
Des chiens, Merideon
Merideon, son influence
Des chiens, Dany
Des chiens, Edward
Des chiens, Flash Black
2003, le bleu s'impose
Le hasard n'existe pas
Lignées et couleurs

Retrouvez dans cette rubrique l'histoire d'éleveurs célèbres ainsi que celle de leurs chiens.
Maillons essentiels dans l'évolution de la race, ils sont indissociables.

Moments d'anthologie

 

Collie online - Historique - Histoire du Colley - Mise à jour: 05/01/2012 - 22:06

 

Il était une fois, le Colley.

 

L'image du Colley nous est familière. Le cinéma y a beaucoup contribué. Mais ce chien, a-t-il toujours été tel qu'il est aujourd'hui?
L'envie de découvrir les origines du Colley, de savoir comment ce chien a pu devenir ce qu'il est aujourd'hui nous a poussés à faire des recherches pour essayer d'en percer le mystère.

1881 marque la naissance officielle du Colley. Tous les chiens dont la morphologie et les aptitudes correspondent à la description faite dans le standard auront le droit d'en porter le nom. Dès lors, en écrire l'histoire est chose relativement aisée.

Remonter le temps au delà de cette date nous amène bien vite à nous rendre compte qu'il ne faut plus parler de Colley, mais tout simplement du chien en général: Canis lupus familiaris. D'ailleurs, aucune race ne résiste au temps. Les Romains, il y a 2000 ans, sont les premiers à avoir dirigé la sélection en vue d'améliorer les performances des chiens. Les qualités des chiens sont prises là où elles existent. L'immensité de l'empire permettant un gigantesque brassage génétique. Nous pourrions dire que les gènes circulaient librement au sein de l'empire romain. Grattius (poète et écrivain romain) recommande d'accoupler ces races diverses en concluant "Prenez la fleur des qualités de chacun, et vous la retrouverez dans leurs rejetons".


Et si les origines du Colley se trouvaient là, dans ces barres montagneuses qui surplombent la mer. Ce même océan qui baigne aussi les hautes terres écossaises. C'est une hypothèse que nous développons dans les pages qui suivent. Entre chiens et loups, le Colley a peut-être trouvé ses racines. Pour Collie online c'est devenu une intime conviction.

 

Enfonçons nous encore plus profondément dans le temps, le chien domestique n'est pas encore vraiment domestique mais en passe de l'être. L'homme vit la révolution néolithique qui va transformer son existence...et influer sur la nôtre. Certains voient déjà un chien bien domestiqué durant cette période qui a débuté il y a environ 12000 ans. La consultation de sites internet consacrés à des fouilles de sites néolithiques (Chalain en France, Hârsova en Roumanie) nous permet de penser qu'il n'en est rien. L'homme et le chien trouvent des avantages à se fréquenter dans une relation commensale. Mais l'homme n'hésite pas à manger les chiens si besoin est. Nous pensons plutôt que la domestication s'est faite d'elle-même en s'étalant sur plusieurs milliers d'années.

  • Ce que disent les scientifiques:
    Les données archéologiques suggèrent que le chien primitif, apparu à la fin du paléolithique supérieur selon un large consensus scientifique, se distingue du loup par les traits suivants: réduction de la taille, construction moins robuste, réduction du volume du crâne et de la capacité crânienne, raccourcissement du chanfrein avec parfois formation d'un léger stop, bulle tympanique aplatie, dents plus petites mais restant larges et présentant par conséquent une implantation plus serrée, prémolaires implantées à l'oblique. Ce chien primitif mesure généralement 35 à 55 cm au garrot.

Quant à notre Colley, les origines sont inconnues et sont, de toute évidence, le fruit de nombreux croisements destinés à améliorer les qualités au travail des chiens sur les troupeaux. La vie des chiens étant intimement liée à celle des hommes, nous avançons tout de même une hypothèse sur les origines du Colley. Entre Chiens et Loups, ou l'arbre imaginaire du Colley serait la page de conclusion de cette première partie consacrée à l'histoire de notre animal préféré. La civilisation des Mégalithes, il y a 5 ou 6 000 ans, semble être le point de départ de notre histoire. Avec elle, nous allons découvrir que la péninsule ibérique deviendra le second centre de civilisation de la haute antiquité. Une situation géographique exceptionnelle qui en a fait un point d'afluence et de confluence des peuples, et des canidés qui les accompagnaient. Ce sera un point de départ vers le Nord.

C'est depuis la seconde moitié du 19ème siècle que le Collie a acquis ses lettres de noblesse pour progressivement devenir le chien que nous connaissons aujourd'hui. 150 années riches en événements pas toujours cynophiles mais qui ont contribué à faire connaître le collie : c'est le cas du film 'Lassie chien fidèle' qui mérite bien quelques lignes.

Et un troisième chapitre vous présentera le colley en France tout au long du siècle passé. Ces pages sont illustrées de quelques photos exceptionnelles, et parfois surprenantes. Une rubrique à consulter sans aucune modération.

Quelques mythes seront mis à mal:

Notre exploration de l'Histoire du Colley nous mène à reconsidérer certaines idées bien ancrées à son sujet:

  • Les Romains sont-ils à l'origine de l'introduction des races bergères britanniques auxquelles appartient le Colley?
    La réponse est Non. Nous pensons que leur influence est nulle ou insignifiante.
  • Même question au sujet des Vikings?
    Non, mais ils y ont contribué de manière indirecte en étendant leur influence sur une aire couvrant l'Ecosse, l'Islande et toutes les îles situées entre ces 2 points extrêmes.
  • La reine Victoria a-t-elle joué un rôle aussi important que la littérature pourrait le laisser croire?
    Non, il est incontestable que son rôle sur l'évolution de la race a été nul, ou insignifiant.
    En 59 années, entre 1842 et 1901, la famille royale ne possédera que 88 colleys, dont 14 seront de couleur blanche (archives de la famille royale - Windsor Castle). Certains croisements hasardeux, avec des Barzoï par exemple, laisseront longtemps réapparaître les erreurs d'un tel mariage.
    Pire, son rang et sa classe sociale la responsabilisent dans cet épisode trouble des Clearances.
    Sa réelle influence vient, une nouvelle fois de son rang souverain qui lui fit côtoyer toutes les monarchies européennes. Elle fut une ambassadrice du Colley en le faisant découvrir aux têtes couronnées européennes.
  • Le film Lassie a-t-il fait découvrir le Colley au monde entier?
    Non, il faut voir en ce film un témoignage posthume de la mémoire collective des hommes envers un animal qui a tant donné à l'humanité pendant une longue période où la laine lui était vitale.

 


La reine Victoria: Son rôle sur la race peut être considéré comme insignifiant.

 


Le Champion Charlemagne (né le 04 janvier 1879)

 


1950: Miss Grey avec 4 de ses Champions (de gche à dte):
Ch Lochinvar of Ladypark
Ch Liberty of Ladypark
Ch Maid of Ladypark
Ch Beulah's Golden Flora

 


Le seul smooth collie ayant appartenu à Miss P M Grey (Ladypark) sera cédé à Mme Kay Alexander et Miss Elizabeth Dundas-Mouat (en photo ci-dessus) qui en feront la chienne fondatrice de leur élevage qui sera célèbre après la seconde guerre mondiale sous l'affixe Peterblue. Fait notable, cette chienne aura une influence considérable sur le Smooth collie après la seconde guerre mondiale. Elle produira 6 champions, tous issus d'un père Rough Collie. Elle est à l'origine de l'une des 5 lignées féminines auxquelles appartiennent tous les smooth actuels. La raison du choix des rough collie tient au fait qu'après guerre, il y avait trop peu d'étalons smooth disponibles. Elle ne donnera naissance à aucun Rough, uniquement des smooth.

 


British Breed Show - juillet 1951 (photo H L Goater).
Au centre, en noir, Mrs I Rhys (Hughley) qui jugeait lors de cette exposition. A sa gauche, Mrs Nadine George (Beulah), et Miss Clare Molony (Westcarrs).

La génétique à la rescousse:

Le Colley et le Shetland sont tellement proches génétiquement qu'ils pourraient appartenir à la même race. Personne ne s'étonnera d'apprendre que le Bearded Collie a également un lien de parenté étroit avec le Collie. Plus surprenant, la génétique nous apprend que le Colley a de nombreux points communs avec le Belgian Tervueren, le Belgian Sheepdog, l'Irish Wolfhound, le Greyhound et le Whippet.
Pour certains, Irish Wolfhound et Greyhound, nous avons notre petite idée. Nous l'exposerons dans les pages qui suivent.
L'histoire du mouton et sa génétique vont nous aider.
L'histoire du mouton éclaire le chemin des chiens de bergers britanniques et des études génétiques entre des moutons corses et islandais nous permettent d'étayer un peu plus nos hypothèses. De bien surprenantes constations nous attendent. Ces moutons qui s'invitent dans notre historique, personne n'y avait encore songé.! Collie online vient de le faire.

Bonne lecture.

 

Références documentaires:

Dareen Bridge - Collie Tree, cliquez ici
Iris Combe (TILEHOUSE) – Collies Yesterday & Today
> Iris Combe (TILEHOUSE) – Herding Dogs - Their Origins and Development in Britain
Combe - Bridge - Hutchinson – Rough Collies of Distinction, cliquez ici
Combe - Hutchinson – The Rough Collie in Society

 

 

| Sommaire  |  Elevage  |  Expositions  |  Historique  |  Pedigrees  |  Le Colley  |  Wallpaper  |  Photos  |
 |  Pour me laisser un message  |