Collie online - Le Colley - Les saisons et leurs dangers - Mise à jour le 26/09/2011 - 16:03

 

Hiver et antigel, Aïe, Aïe, Aïe, c'est un poison

 

A l'approche de Noël les décorations des maisons font entrer dans les intérieurs de nombreux accessoires et plantes utilisés durant cette seule période de l'année: sapins et guirlandes, bien sûr. Il en est d'autres qui peuvent se révéler dangereux pour chiens et animaux de la maison.
Pour éviter que la fête ne soit gâchée, listons les causes d'intoxications dont pourraient être victimes nos chiens.

 

Toxicité du poinsettia (Euphorbia pulcherrima), encore appelé Etoile de Noël ou Rose de Noël:


C'est un petit arbuste décoratif très coloré et apprécié au moment de Noël alors que la nature est particulièrement pauvre en fleurs à cette époque.
Les feuilles et les fleurs de poinsettia contiennent un suc laiteux, le latex, très irritant, notamment au niveau oculaire et des muqueuses buccales.
Le contact avec la peau ou les muqueuses (cavité buccale) provoque une irritation de la zone, un oedème léger, une conjonctivite et des larmoiements importants s'il y a contact avec les yeux.
Si l'animal ingère les feuilles ou les fleurs, l'irritation a lieu au niveau digestif avec des diarrhées, des vomissements et des difficultés à avaler. Des symptômes nerveux sont parfois observés notamment chez le chat : tremblements, pertes d’équilibre, pupilles dilatées.
Dans un premier temps, il est conseillé de rincer à l’eau toutes les zones qui ont pu être en contact avec le poinsettia: muqueuse buccale notamment et (ou) peau.
Laver l'oeil avec un collyre, ou du sérum physiologique si vous en avez.
Au niveau digestif, un simple pansement gastro-intestinal suffit généralement. Votre vétérinaire pourra vous en prescrire un, ainsi qu'un traitement local pour soulager les maux causés par l'irritation cutanée ou un lavage des yeux avec des collyres anesthésiques.
L'évolution est favorable en deux à quatre jours.

Le poinsettia est considérée comme faiblement toxique. Un chien devrait théoriquement en consommer une quantité importante pour qu’une véritable intoxication survienne.

 

 

Toxicité du gui:

Le gui renferme une substance, la viscotoxine, qui possède une forte toxicité cardiaque et nerveuse.
Des doses toxiques ont été déterminées chez l'animal.
Des troubles digestifs et même des troubles cardiaques (collapsus cardio-vasculaire) peuvent survenir si le nombre de baies ingérées dépasse la dizaine.
Ils apparaissent quelques heures après l'ingestion des boules: hypersalivation, vomissements par irritation des muqueuses digestives, et parfois diarrhée. A la suite de son passage dans le sang, la viscotoxine est à l'origine d'une baisse de la pression artérielle (hypotension) et de troubles nerveux : l'animal adopte une démarche anormale (ataxie), présente une dilatation des pupilles et une sensibilité exacerbée. Dans les cas d'ingestion de grandes quantités, l'intoxication peut être mortelle.
La toxicité variant en fonction de l'arbre parasité sur lequel le gui a été récolté, il n'est pas possible d'établir une échelle de risque type: Le gui du peuplier serait moins toxique que celui du pommier ou du sapin.
Contactez votre vétérinaire le plus rapidement possible. Il n'existe pas d'antidote à la viscotoxine.
Le traitement va consister à lutter contre les troubles digestifs, maintenir la tension artérielle et stabiliser les troubles nerveux.

Le Gui est considéré comme hautement toxique mais l'intoxication est souvent de faible gravité (vomissements, diarrhées, troubles digestifs) car les quantités ingérées sont peu importantes.

 

 

Référence documentaire: http://www2.vet-lyon.fr/ens/toxico/page72/page72.html

 

 

Toxicité du houx:


Les feuilles sont toxiques mais rarement consommées car elles sont armées de piquants. Les baies contiennent des saponosides triterpéniques, toxiques pour le système digestif.
L’ingestion limitée des baies cause vomissements, diarrhées, des douleurs abdominales et une hypersalivation.
Si l'ingestion est importante, on voit apparaître des symptômes nerveux (abattement), qui peuvent entrainer le chien dans le coma, voire la mort.

La toxicité du houx est considérée comme modérée à élevée. Les intoxications mortelles par le houx restent toutefois très rares.

Référence documentaire: http://www2.vet-lyon.fr/ens/toxico/Houx.html

 

Toxicité du pommier d'amour (Solanum pseudocapsidum):


Le côté attractif des petits fruits du pommier d’amour doit être surveillé, ce sont eux qui sont toxiques.
Les symptômes d’une intoxication se manifestent par des troubles digestifs allant de simples nausées jusqu’à des vomissements et des diarrhées.

La toxicité du pommier d'amour est jugée faible.

 

 

Toxicité de la neige artificielle:
Vous devez également empêcher votre animal de jouer avec de la neige artificielle dont l'ingestion est dangereuse.
Les sapins artificiels recouverts de neige (flocage chimique) peuvent être toxiques. Tout comme la neige artificielle en aérosol que l'on peut vaporiser sur les sapins.
Si la poudre est peu toxique même durcie, elle peut provoquer cependant des vomissements et des douleurs abdominales.

La toxicité de la neige artificielle est faible.

 

 

Toxicité de l'If (Taxus):

L'if est utilisé pour fabriquer les couronnes de l'avent et les couronnes de Noël qui décorent les portes et les tables de Noël.
L'intoxication par l'If est une intoxication grave car la substance active, la taxine, est un poison mortel.
La taxine est une substance cardiotoxique qui agit sur le coeur et le centre respiratoire de l’homme et de l’animal. Elle a, dans un premier temps, une action stimulante et ensuite paralysante.
Une intoxication aiguë se présente le plus souvent comme une mort subite sans symptômes préalables.
Le traitement est illusoire en cas d'ingestion massive car la mort survient trop rapidement.
Parfois, l’intoxication prend une forme subaiguë avec des symptômes tels que vomissements, diarrhée, tremblements, agitation, perte d’équilibre avec chute et ralentissement des pulsations cardiaques qui peuvent néanmoins conduire à une perte de conscience et au décès.
La taxine est présente dans pratiquement toutes les parties de ce petit conifère: écorce, racines, aiguilles et graines sont toxiques.
Par contre, l'arille (enveloppe charnue rouge qui entoure la graine d'if) est la seule partie non toxique de l'if.
Ce qui permet, dans la grande majorité des cas, d'éviter l'intoxication sévère car la graine où se concentre le poison, n'est pas mâchée et transite par le tube digestif sans être attaquée par les sucs digestifs.
Pour devenir dangereuse, une quantité suffisante d’arilles devrait être mastiquée et concassée par le chien afin de libérer la taxine qui pénétrerait dans l'organisme au cours du tractus digestif.

L'If est considéré comme hautement toxique mais l'intoxication est souvent bénigne.


Référence documentaire: http://www2.vet-lyon.fr/ens/toxico/if.html



Hiver et antigel, Aïe, Aïe, Aïe, c'est un poison

 

Nota:

  • Ceci est un exposé documentaire de vulgarisation qui ne saurait remplacer une consultation vétérinaire.
    Il ne peut avoir pour but de se substituer au praticien, qui demeure le seul apte à formuler un diagnostic.
    Collie online décline toutes responsabilités découlant de l'utilisation, l'appréciation ou l'exploitation des informations diffusées dans ces pages. Les informations présentées ne sont pas nécessairement exhaustives et restent du domaine général sans relation avec quelque cas particulier propre à personne physique ou morale.

 

 

| Sommaire  |  Elevage  |  Expositions  |  Historique  |  Pedigrees  |  Le Colley  |  Wallpaper  |  Photos  |
 |  Pour me laisser un message  |